Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Communiqués

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 315 sur 1637   Suivante ►
 
Merci aux grévistes du 19 janvier, le 31 on frappe encore plus fort !
Cliquez pour rendre cette question favorite

Merci aux grévistes du 19 janvier, le 31 on frappe encore plus fort !

 
Posté le 20/01/2023

Le SNICA-FO remercie tous les IPCSR et DPCSR qui se sont engagés dans la bataille contre la réforme des retraites dès le jeudi 19 janvier 2023.

Il appelle l'ensemble des collègues inspecteurs et délégués à venir renforcer les rangs des manifestants lors de la 2ème journée de grève le 31 janvier prochain, afin de mettre cette contre-réforme en échec.

Plus nous serons nombreux dans la rue, plus nous aboutirons rapidement !

60 à 65 ans = les années de travail les plus difficiles ;

60 à 65 ans = les meilleures années de la retraite.

Le report de l'âge légal et l'accélération de l'allongement de la durée de cotisation sont synonymes de régression sociale.

Pour le SNICA-FO c'est définitivement NON !

Tous en grève et en manif le mardi 31 janvier !

=> n'hésitez pas à nous solliciter si vous avez besoin d'explications complémentaires sur les enjeux de cette lutte ;)

Voici le communiqué unitaire des syndicats de fonctionnaires (20/01/2023) :

RETRAITES : POURSUIVRE ET AMPLIFIER LA MOBILISATION

 

La journée d’actions unitaire interprofessionnelle du 19 janvier constitue un succès incontestable au regard du nombre de personnes qui y ont activement participé.

Dans les trois versants de la Fonction publique, ce sont des centaines de milliers d’agents qui se sont mis en grève et ont manifesté.

Cette mobilisation considérable est une démonstration supplémentaire que le projet de contre-réforme des retraites porté par Emmanuel Macron est rejeté par une large majorité des salariés et de la population.

C’est pourquoi, les organisations syndicales de la Fonction publique, CFDT- CGC – CGT – FAFP – FO – FSU – SOLIDAIRES – UNSA, continuent d’exiger que le gouvernement renonce au report de l’âge légal à la retraite de 62 à 64 ans et à l’accélération de l’augmentation de durée de cotisation.

Elles s’inscrivent pleinement dans le communiqué interprofessionnel d’hier soir et appellent les salariés de la Fonction publique à participer activement aux actions et initiatives sur le territoire, y compris par la grève, notamment autour du 23 janvier, jour de la présentation de la loi au Conseil des Ministres, et à la nouvelle journée de grèves et de manifestations le 31 janvier.

Dans le même esprit, elles appellent l’ensemble des personnels à préparer les assemblées générales pour discuter des poursuites de la mobilisation.

Nos 8 organisations demeurent déterminées et unies pour que cette mobilisation soit couronnée de succès. 

Voici le communiqué de l'intersyndicale du 19/01/22 :

Une puissante mobilisation qui oblige au retrait


Ce 19 janvier, partout sur le territoire, plus de deux millions de travailleuses et travailleurs et de jeunes se sont mobilisé-es mis en grève et/ou ont manifesté, dans le public comme dans le privé, contre la réforme des retraites de ce gouvernement.


Cette réforme est inacceptable et va à l’encontre des intérêts de la population. Elle ne s'y trompe pas, puisque même avant d’être dans la rue plus de 600 000 personnes ont déjà signé la pétition intersyndicale (tu peux cliquer ici pour signer la pétition). 

Les travailleuses et les travailleurs aspirent à partir à la retraite en bonne santé, et avec un niveau de retraite qui permette de vivre dignement. Le message est très clair : le gouvernement doit renoncer à la fois à l’âge de départ à la retraite à 64 ans et à l’accélération de l’augmentation de la durée de cotisation. D'autres solutions existent, elles ont malheureusement été balayées d'un revers de main.

L’ensemble des organisations syndicales réaffirme son opposition à la réforme et sa détermination à avoir un système de retraite juste, financé aussi par un autre partage des richesses.

Afin de renforcer et d’inscrire dans la durée cette première mobilisation massive, les organisations syndicales appellent dès à présent à une journée de grève et de manifestation interprofessionnelle.

L'intersyndicale invite la population à signer massivement la pétition, et appele à multiplier les actions et initiatives partout sur le territoire, dans les entreprises et services, dans les lieux d'étude, y compris par la grève, notamment autour du 23 janvier, jour de la présentation de la loi au conseil des ministres.

Elles appellent les salarié-e-s et les jeunes à préparer des assemblées générales pour discuter des poursuites de la mobilisation.

Et alors que le gouvernement appelle les organisations syndicales à être responsables et à ne pas bloquer le pays, nous réaffirmons qu'il est et sera le seul responsable de cette situation puisque 9 travailleuses et travailleurs sur 10 rejettent cette réforme injuste et brutale.

Nous sommes unis et déterminés à faire retirer ce projet de réforme des retraites, c’est pourquoi l’intersyndicale appelle à une nouvelle journée de grèves et de manifestations interprofessionnelles le 31 janvier. L’intersyndicale se réunira le soir même.

Paris le 19 janvier 2023

République (Paris) 19/01/23 : une marée humaine contre la réforme des retraites !

 

(c) 2014-2019 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools