Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Communiqués

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 72 sur 1635   Suivante ►
 
10 milliards d’euros d’économies :  Bruno Le Maire stigmatise la fonction publique et ses agents
Cliquez pour rendre cette question favorite

10 milliards d’euros d’économies : Bruno Le Maire stigmatise la fonction publique et ses agents

 
Posté le 20/02/2024

COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, le 20 février 2024

10 milliards d’euros d’économies :

Bruno Le Maire stigmatise la fonction publique et ses agents


A nouveau les fonctionnaires et la fonction publique sont regardés comme une dépense et considérés comme une variable d'ajustement budgétaire sans tenir compte des besoins de fonctionnement des services publics.

A nouveau, ce Président de la République et son gouvernement affichent clairement leur désintérêt pour la fonction publique et ses 5,7 millions d'agents, en dépit des flatteries et remerciements à l'égard des agents publics lors des attentats, de la crise COVID, des crises climatiques, entres autres, qui paraissent bien dérisoires et même démagogiques.

Sans oublier que, dans le même temps, tous les employeurs publics sollicitent les agents, et même imposent ou interdisent des congés dans la perspective des jeux olympiques et paralympiques.

Cette annonce unilatérale de Bruno Le Maire d’une réduction de 10 milliards dont 5 pour la seule fonction publique de l'Etat, interroge, par ailleurs, sur l’intérêt d'avoir nommé un Ministre de plein exercice, Stanislas Guérini sans marge de manoeuvre. Aucune possibilité d’améliorer l’accès au logement social et intermédiaire des agents publics ni d'améliorer les carrières des fonctionnaires en 2025 alors que Bruno Le Maire a déjà annoncé une coupe supplémentaire de 12 milliards !

De même, le report d’un an des recrutements programmés en 2024 confirme que c’est la masse salariale des fonctionnaires qui est dans le collimateur. Nous comprenons mieux pourquoi Stanislas Guérini refuse de mettre en place des mesures générales comme la revalorisation du point d’indice et veut remettre en cause les fondements statutaires de la rémunération pour instaurer le salaire au mérite.

Pour la FGF-FO, ces annonces, qui programment une année blanche sur les salaires en 2024, sont inacceptables et vont dégrader davantage encore les conditions de travail et de vie des agents.

C'est pourquoi la FGF-FO invite tous ses syndicats à réunir les personnels pour préparer une mobilisation la plus large possible et établir un rapport de force permettant de faire aboutir nos revendications en matière de pouvoir d'achat et d'amélioration des conditions de travail, en commençant par répondre massivement à l’appel intersyndical du mardi 19 mars 2024 !

LE SNICA-FO APPELLE TOUS LES IPCSR, EXAMINATEURS ET DPCSR A SE DECLARER GREVISTES LE 19 MARS 2024 !

 

(c) 2014-2019 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools