Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Communiqués

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 433 sur 1635   Suivante ►
 
Les Inspecteurs et Délégués victimes de la comparaison aberrante de leurs primes avec celles des Personnels Administratifs !
Cliquez pour rendre cette question favorite

Les Inspecteurs et Délégués victimes de la comparaison aberrante de leurs primes avec celles des Personnels Administratifs !

 
Posté le 10/06/2022

Revalorisations proposées par la DRH, dans le cadre du PLF 20231 :

82% des IPCSR et 82% des DPCSR victimes de la comparaison aberrante de leurs primes avec celles des Personnels Administratifs !

 

IPCSR

1. Augmentation des socles et de l'IFSE2 des IPCSR affectés en services déconcentrés d’IDF :

- Groupe 2 (IPCSR 3ème classe) : + 800 € /an (66,66 € bruts/mois).  

- Groupe 1 (IPCSR 2ème et 1ère classes) : + 600 € /an (50 €bruts/mois).  

2. Alignement du « ticket mobilité » national sur celui des SA :

- Les IPCSR de 3ème classe promus en 2ème classe (= changement de groupe) :

+ 500 € /an (41,66 € bruts/mois).

- Les IPCSR de 2ème et 1ère classes effectuant une mobilité géographique : 

+ 100 € /an (8,34 € bruts/mois).

- Pour les IPCSR de 3ème classe effectuant une mobilité géographique :

pas de revalorisation car « le ticket mobilité est déjà aligné sur celui des SA ».

Encore un effet négatif de cette comparaison (qui ici pèsera sur les collègues les moins bien rémunérés !).

DPCSR

1. Augmentation des socles et de l'IFSE2 des DPCSR des Services Déconcentrés (SD) d’IDF :

- Groupes 2 et 1 : + 770 € /an (64,16 € bruts/mois).

2. Alignement du « ticket mobilité » des DPCSR affectés en SD d’IDF sur celui des Attachés :

- DPCSR du G2 effectuant une mobilité vers le G1 + 1000 € /an (83.33 bruts/mois).

- DPCSR du G1 effectuant une mobilité géographique en IDF + 600 € /an (50 €bruts/mois).

- DPCSR du G2 effectuant une mobilité géographique en IDF + 300 € /an (25 €bruts/mois).

3. Périmètre administration centrale

- DPCSR du G2 : + 770 € /an (64,16 € bruts / mois) sur l’IFSE2.

À NOTER : il n’y a qu’1 DPCSR en SD qui peut accéder à un changement de groupe (les autres sont déjà dans le G1). En outre les 2 DPCSR du G2 affectés en centrale ne sont pas concernés par la revalo du changement de groupe (seuls les SD le sont). Par ailleurs les DPCSR de centrale qui muteraient en SD d’IDF n’auront pas la revalo pour mutation (réservée aux DPCSR des SD d’IDF). Le coût de la revalo des DPCSR pour changement de groupe ou mutation vers les SD sera donc proche de 0 !

Les observations du SNICA-FO, au regard de ses positions et revendications en faveur des IPCSR et DPCSR

L’aberration de la comparaison IPCSR/DPCSR - SA/AAE, dont les conditions d’exercice des missions et de travail ne sont absolument pas comparables ! (cf. post du 20 mai 2022) ;

L’inacceptable inégalité de traitement entre la province et l’IDF, tant pour les inspecteurs que pour les délégués (+ de 80% des agents verront leur IFSE gelée pour la 6ème année consécutive !) ;

L’inacceptable inégalité de traitement entre les IPCSR du G1 et ceux du G2 en IDF : l’administration pénalise les IPCSR du G1 (les 2ème et 1ère classes) en réduisant de 200 leur revalorisation par rapport au G2.  

L’inacceptable inégalité de traitement entre les IPCSR et les DPCSR de centrale. Aucune revalorisation n’est prévue pour les IPCSR !

L’inacceptable inégalité de traitement entre les DPCSR du G2 et ceux du G1 affectés en centrale : aucune revalorisation pour ceux du G1 contre 770 annuels pour ceux du G2 ;

L’inacceptable inégalité de traitement entre IPCSR et DPCSR de province et de Centrale sur le ticket mobilité. Les premiers en bénéficient, les seconds non.

Le SNICA-FO dénonce fermement ces choix iniques !

Pour le SNICA-FO, le MI, ce grand ministère de la sécurité, doit envoyer un signal fort aux IPCSR et DPCSR.

Ils sont la cheville ouvrière de la Sécurité Routière dans notre pays, et sont en capacité de contribuer activement et efficacement à la lutte contre la fraude dans le permis de conduire.

Nous avons perdu près d’une vingtaine de missions depuis notre intégration au MI en 2014.

Cette casse du service public du PC doit cesser et laisser place à une vraie politique en faveur de la lutte contre l’insécurité routière et contre la fraude, qui s’appuiera sur des personnels techniques et spécialisés, considérés et rémunérés à la hauteur de leurs compétences, de leurs responsabilités et de leur investissement !

Voilà les axes de travail que doit s’assigner le ministère de l’Intérieur !

Voilà la position que porte le SNICA-FO, et qui sera défendue lors de l’audience SNICA / DRH et DSR, le 07 juillet prochain.

 

Pour entrer en vigueur, ces mesures devront être arbitrées favorablement dans le cadre du PLF 2023. 

2 Rappel : L’IFSE des IPCSR et DPCSR est réduite de 25 à 33% (selon les cas) lorsqu’ils quittent l’IDF.

 

(c) 2014-2019 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools