Voulez-vous vraiment supprimer cette ressource ?

Courriers - Courriels

Rechercher

  • Retrouvez-nous sur
  •  
  •  
◄ Précédente   ressource 177 sur 1635   Suivante ►
 
L'ADR, ainsi que les textes régissant l'activité des IPCSR, remis en cause par RDV-P
Cliquez pour rendre cette question favorite

L'ADR, ainsi que les textes régissant l'activité des IPCSR, remis en cause par RDV-P

 
Posté le 13/08/2023

De : SNICA-FO bureau national 

Date: mer. 19 juil. 2023 à 14:26

Subject: L'ADR, ainsi que les textes régissant l'activité des IPCSR, remis en cause par RDV-P

To: Sous-directrice ERPC

Madame Bachelier,
 
En complément de mon courriel de ce matin au sujet de RDV-P et des résultats d'examen : Les représentants des EECSR peuvent non seulement savoir si leurs élèves sont reçus ou pas, mais également connaître le nombre de points obtenus, puisqu'ils ont accès au délai nécessaire avant la prochaine présentation.
De nombreux IPCSR nous font part de leur forte inquiétude face à cette situation.
 
Je reste dans l'attente d'un retour de votre part sur cette problématique.
 
Bien cordialement,

Pascale Maset, Secrétaire générale
 
 

Le mer. 19 juil. 2023 à 11:05, SNICA-FO bureau national a écrit :

Bonjour Madame Bachelier,

Je viens d'être informée de la possibilité, pour les EECSR, de connaître les résultats d'examen de leurs candidats dès la validation du CEPC sur RDV-Permis.

En effet, si le représentant de l'établissement se connecte sur son compte immédiatement après cette validation, pour programmer son élève sur une nouvelle date d'examen, RDV-P lui indique, lorsque le candidat est reçu, que c'est impossible car il est déjà titulaire du permis. Si la reprogrammation est réalisable, c'est que le candidat a été ajourné.

L'Annonce Différée du Résultat, dispositif protecteur pour les IPCSR, n'existe donc plus, ce qui est, bien entendu, inacceptable. 

Je vous sollicite donc pour que ce problème soit résolu rapidement s'il vous plaît.

Je précise en outre que, comme nous vous le disions lors de notre réunion du 5 juillet au sujet des agressions, le SNICA-FO revendique que les résultats ne soient pas transmis, ni aux auto-écoles, ni aux candidats, avant le surlendemain de l'examen.

Je profite de ce courriel pour vous signaler que j'ai par ailleurs été destinataire, ce matin, d'un message adressé à un Inspecteur, par son Délégué, au sujet de la composition des journées de travail. En voici un extrait : "La réalisation des examens d'une journée "normale" correspond à 13x32 minutes soit 6h56 minutes. Il y a donc 46 minutes consacrées chaque jour aux tâches dites administratives, qui en l'espèce, depuis le passage complet à RdvPermis, sont totalement inexistantes, à part peut-être, de temps en temps, lire quelques courriels"

Les pauses de 10 minutes (matin et après-midi) ainsi que les tâches additionnelles réalisées par les IPCSR, qui ne se limitent pas à la lecture de "quelques courriels", loin s'en faut, sont donc ignorées.

En conséquence, je me vois dans l'obligation d'élargir la requête, formulée auprès de vous par courrier (SG/05/23), d'un rappel national à la règle (nombre d'unités, horaires de début des examens, composition des journées notamment), à l'ensemble des catégories de permis et plus seulement aux seuls examens moto.

Enfin, je réitère ma demande de reprise des travaux sur les Tâches additionnelles des IPCSR dès la rentrée prochaine.

Je vous remercie par avance de bien vouloir m'informer, aussi rapidement que possible, des suites que vous entendez donner à ces points précis de revendication et me tiens à votre disposition pour tout complément qui vous serait utile.

Bien cordialement,

Pascale Maset, Secrétaire générale

 

 

(c) 2014-2019 - SNICA FO - Mentions légales - Réalisation myLittleTools